Comment changer de banque facilement avec la Loi Macron

Votée en Avril 2015, la Loi Macron propose un meilleur dispositif de mobilité bancaire. Elle prévoit le transfert automatique entre établissements bancaires, et sous délais, des informations des clients changeant de banque : RIB, mandats de prélèvements, opérations récurrentes, etc.

 

L’objectif est simple : faciliter les démarches pour transférer son compte d’une banque à une autre. Cela stimule la compétition entre les banques et force les établissements à proposer des meilleurs services à un prix plus juste.

 

Quelques chiffres :

Selon une étude NexContent pour GMC Software sur les usages de la banque : en 2014, seuls 3% des français ont changé de banque; cela représente certes environ 14.400 comptes chaque jour ouvré, mais c’est toujours 3 fois moins que la moyenne européenne où environ 9% de nos voisins changent de banque chaque année.

C’est donc peu, sachant que 25% des français déclarent vouloir changer de banque chaque année.

En France, environ 37% de nos compatriotes n’ont jamais changé de banque et à l’inverse 35% des français ont déjà changé de banque deux fois dans leur vie.

 

Pourquoi ça coince ? 

Le principal frein à la mobilité bancaire est le poids des démarches administratives à entreprendre pour pouvoir effectivement changer de banque.

Si changer de banque constitue une étape importante, les démarches à réaliser sont bien moins complexes que ce que les banques ordinaires peuvent laisser penser.

Pour décourager ses clients, les banques ordinaires insistent sur la complexité de la démarche : difficulté de changer un prélèvement, d’informer son employeur pour le changement de son RIB, etc. Bien que cela représente quelques démarches manuelles, il est très simple de changer de domiciliation bancaire.

D’ailleurs, depuis des années, les banques en lignes et Compte-Nickel proposent gratuitement des services pour changer facilement sa domiciliation bancaire en fournissant simplement quelques documents. Tout se fait après, automatiquement, sans votre intervention.

 

Qu’est-ce que la loi Macron change concrètement pour les clients ?

Si le texte de la loi Macron 2015 n’apporte rien de vraiment nouveau aux services existants de mobilité bancaire, il force les établissements bancaires qui ne jouent pas le jeu à se mettre à la page et impose des délais aux différentes parties prenantes.

Ainsi pour un client qui souhaite changer de banque, il n’a qu’à signer un mandat de mobilité bancaire à sa nouvelle banque. Celle-ci s’occupe de transférer ses virements, ses prélèvements et tout autre paiement récurrent.

La banque que vous quittez doit alors remettre une liste d’opérations récurrentes (mandats de prélèvements, virements automatiques, etc.) à votre nouvelle banque sous 5 jours maximum.

Votre nouveau teneur de compte s’occupe alors de contacter sous 5 jours les organismes qui vous virent de l’argent ou vous en prélèvent pour les informer de votre changement de domiciliation bancaire.

Les organismes ont alors 20 jours pour prendre en compte votre demande; nous vous notifions évidemment dès que les prélèvements ont bien été changés.

 

Comment cela se passe chez Compte-Nickel ?

Chez Compte-Nickel, nous vous proposons de changer facilement de banque en utilisant les services de notre partenaire ISILIS, l’expert en France de la mobilité bancaire. C’est gratuit pour vous : vous transférez en toute simplicité toute opération sur votre compte sans banque.

En nous transmettant votre autorisation de changer la domiciliation de votre compte, ISILIS s’occupe de contacter ceux qui vous versent de l’argent et ceux qui vous en prélèvent pour que Compte-Nickel devienne votre compte bancaire principal.

Si vous souhaitez quitter votre banque pour Compte-Nickel, connectez vous sur votre espace client puis cliquez sur "Quitter votre banque pour Compte-Nickel". Suivez ensuite les instructions à l'écran.

changer_de_banque_pour_compte_nickel.png

 

 

Rendez-vous dans un de nos 3000 points Compte-Nickel

Où nous trouver ?